reparation cuir au rabais
Gaine amincissante au rabais
4f9f54bbf2e2c15dc2056770bda069bf.jpg
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil
Votre masque à petit prix sur masquemali

LE GOUVERNEMENT A-T-IL PORTÉ PLAINTE CONTRE MAURICE KAMTO, AKERE MUNA ET …

C’est la une de plusieurs journaux dans les kiosques au Cameroun, affirmant que le président du MRC Maurice Kamto , le responsable de la plateforme Now d’Akere Muna et Agbor Balla étaient cités devant les tribunaux par le ministre délégué à la Défense Joseph Beti Assomo.


Mercredi 19 février, plusieurs journaux dont ” Dernière Heure” et ” Le Soir “, ont attribué au ministre de la défense, des supposées plaintes contre Maurice Kamto. Aujourd’hui jeudi , le Mindef dément  cette information. Il n’a jamais porté plainte contre Maurice Kamto Akere Muna et Agbor Balla. ” Il s’agit d’une plainte imaginaire d’un certains nombres de médias manipulés qui n’ont pas lu intégralement le communiqué du Mindef”, déclare  le colonel Cyrille Serge Atonfack Guemo ce jeudi  matin sur ABK radio par téléphone depuis Yaoundé.


Selon le haut gradé de l’armée camerounaise, il s’agit là d’une ” plaine imaginaire “. Un fake news qui n’est que l’œuvre de certains organes de presses manipulés. ” En tout état de cause, le ministère de la Défense se réserve désormais le droit de poursuivre devant les juridictions compétentes, les auteurs de fausses nouvelles à son endroit. Conformément à la loi ” rappelle le capitaine de frégate.


Selon ces journaux, ces leaders politiques qui plus, sont de brillants avocats internationaux, sont poursuivis par le ministre délégué à la Défense pour ” propagation et divulgation de fausses nouvelles “. Or, ce sont plutôt ces journaux qui propagent régulièrement de fausses nouvelles pour soutenir le régime.


Il y a quelques jours seulement, les mêmes journaux ” Dernière heure”, ” La Veuve”, ” L’Orphelin”, appartenant au même promoteur, titraient à  l’unisson: ” ZÉRO MASSACRE À NGAR BUH” , ” HALTE À LA DÉSINFORMATION !” Et pourtant,  l’ONU et le gouvernement camerounais reconnaissent qu’il y a bel et bien eu des massacres d’enfants et femmes enceintes impliquant l’armée camerounaise dans la région anglophone du Nord-ouest.



Voilà donc les mêmes journaux à la solde du gouvernement, qui prétendent donner des leçons de journalisme et de patriotisme aux journalistes indépendants, qui tombent dans leurs propres pièges de désinformation et fabrication de fake news. Sans même recouper auprès du ministre de la Défense, ni celui de la Justice, ils ont bonnement affirmé que Maurice Kamto, Akere Muna et Agbor Balla se dirigeaient droit en prison. C’est donc eux qui risquent s’y retrouver.


Quatre journaux qui ont toujours les mêmes titres. Et le rédacteur en chef c’est qui? Un homme d’affaires qui n’est pas journaliste, mais fabrique la une des journaux étant dans l’hôtel. Il s’affuble de l’epithete de ” Sa ma Majesté ” . Son nom est Clovis Noudjo. Il se nourrit des fake news et des faux marchés publics.



Source: https://www.coupsfrancs.com/le-gouvernement-a-t-il-porte-plainte-contre-maurice-kamto-akere-muna-et/


3 vues
originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
aurabais
Gaine amincissante
Gaine AuRabais
masque.png

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019