Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE : L'élection beaucoup plus serrée qu’annoncée?

Dans les États-clés, la course est «bien plus serrée que ce que l'ont voit dans les sondages nationaux», ont fait remarquer les démocrates. Et Trump remonte dans les sondages.



En tête dans les sondages, Joe Biden a voté mercredi dans son fief de Wilmington et dénoncé comme une «insulte à ceux qui souffrent» la gestion de la pandémie de Covid-19 par son rival Donald Trump, qui sillonne l'Amérique à un rythme frénétique. À quatre jours de la présidentielle américaine, les stratégies des deux candidats septuagénaires sont aux antipodes.


Tandis que le président républicain, 74 ans, s’est déplacé en Arizona, un de ces États décisifs pour le résultat de l'élection du 3 novembre, Joe Biden, 77 ans, a passé toute la journée dans sa petite ville du Delaware. L'ancien vice-président de Barack Obama mène dans les sondages nationaux mais aussi dans les plusieurs États-clés, qui font les élections aux États-Unis en basculant d'un parti à l'autre.

L'écart s'est toutefois resserré dans certains et Donald Trump mène, d'une très courte tête, en Floride. Un enjeu crucial car elle détient 29 voix au collège électoral, sur les 270 nécessaires pour décrocher les clés de la Maison=Blanche.


Les yeux rivés sur la Floride et la Pennsylvanie


Donald Trump, qui à 74 ans brigue un second mandat, a encore des chances de l’emporter le 3 novembre et la plus simple serait de s’imposer en Floride et en Pennsylvanie, deux Etats pivots qui peuvent basculer d’un camp à l’autre à chaque scrutin.

L’ancien homme d’affaires connaît la règle du jeu: ce sont les grands électeurs, plutôt que le vote populaire, qui font l’élection.


En 2016, il avait recueilli près de trois millions de voix en moins qu’Hillary Clinton, mais avait remporté la majorité des 538 grands électeurs.

Chaque Etat a autant de grands électeurs que d’élus à la Chambre des représentants (un nombre qui dépend de leur population) et au Sénat (deux, nombre fixe dans tous les Etats). Excepté dans le Maine et le Nebraska, le collège électoral tout entier est alloué au vainqueur du vote populaire dans l’Etat.


La Californie, Etat le plus peuplé, en a 55 et le Texas 38. La Floride et New York en ont chacun 29 et la Pennsylvanie 20. Le vainqueur sera celui qui atteint la majorité simple de 270 grands électeurs.


Le traumatisme de 2016


Traumatisés par la défaite surprise de Hillary Clinton en 2016, des démocrates s'inquiètent de voir Joe Biden beaucoup plus sédentaire que Donald Trump. L'ex-bras droit de Barack Obama, dont l'état de forme est régulièrement source d'interrogations, affirme respecter strictement les gestes barrières. Il alterne des journées de voyages et des jours chez lui à Wilmington.


Joe Biden était ainsi en Floride jeudi et sera dans le Michigan, samedi, pour son premier acte de campagne aux côtés de Barack Obama. À trois jours du scrutin, ils évoqueront les projets du démocrate pour «rassembler les Américains» et «remporter la bataille pour l'âme de la nation».

Depuis son entrée en campagne, Joe Biden cherche à présenter cette image de rassembleur, capable de panser les plaies d'une Amérique divisée. Mais son équipe met en garde: dans les États-clés, la course est «bien plus serrée que ce que l'ont voit dans les sondages nationaux».

originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019