reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

Sylvain Souop repose à Baham, son village natal

Décédé le 16 janvier 2020, l’avocat a été inhumé samedi dernier dans son village natal à l’Ouest.

Une jeune fille est annoncée par le protocole pour témoigner ce 29 février 2020 vers 14h à l’esplanade de l’Eglise évangélique du Cameroun à Boukué où se tient la cérémonie d’adieu à Sylvain Souop. La petite « Manu », qui s’avance vers le micro parlera au nom des enfants de l’avocat décédé. Visiblement abattue, cette fille ne retiendra pas son émotion face au public. A peine elle commence son discours, la voilà qui fond en larmes devant une assistance de plus de 4000 personnes. Mireille Souop la veuve est obligée de se lever pour aller calmer sa fille.


C’est un moment triste pour les personnes qui écoutent la fille parler de la disparition inattendue de son géniteur. Un témoignage qui a plongé l’assistance dans l’émoi au point où plusieurs personnes n’ont pas hésité à faire passer les mouchoirs sur les visages. Manu se demande qui va désormais lui rappeler de bien faire ses devoirs à l’école. Elle a du mal à croire que sa jeune mère est désormais veuve. Elle n’attendra plus la voix de son papa qui chaque fois au retour du travail tenait à prendre les nouvelles de leurs enfants. Cet avocat présenté comme un homme intègre, un travailleur, bref un grand défenseur des droits de l’homme repose désormais à Boukué, localité située dans la ville de Baham, région de l’Ouest.


Me Sylvain Souop a été inhumé en présence de ses confrères, des amis, des personnalités politiques et administratives et plusieurs autorités religieuses. Plus de 20 orateurs ont pris la parole pendant les témoignages pour présenter le disparu comme un homme intègre, travailleur acharné et courageux, bref comme un vrai défenseur des droits de l’homme qui savait surmonter toutes les difficultés pour bien faire son travail. Parmi ces orateurs il y’a eu le passage des avocats issus de la promotion Stanislas Melone ayant prêté serment en 2000 et dont Me Sylvain Souop faisait partie.


Le Collectif des avocats chargé d’assurer la défense des militants du Mrc dont le disparu était le président l’ancien bâtonnier Jackson Ngié Kamga et l’actuel bâtonnier Charles Tchakounté Patié ont présenté le disparu comme un grand homme qui meurt à 52 ans au moment où ses confrères avaient plus besoin de lui.


Pour ces nombreux frères et sœurs, Sylvain Souop a été présenté comme un pilier et le socle sur lequel reposait l’espoir de ses frères et sœurs. En rappel l’avocat est décédé le 16 janvier 2020 au Centre des urgences de Yaoundé. Il avait été victime d’un accident de la circulation le 11 janvier près de Dschang. Son décès brutal et inattendu a fait l’objet d’une vive polémique par ce qu’après l’accident l’avocat avait une simple fracture au niveau de son bras. Maurice Kamto, le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) a pris part à la cérémonie d’inhumation.




2 vues
originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019