top of page

Affaire Martinez Zogo : Justin Danwe cite le ministre Louis Paul Motaze au cours de sa confrontation

Le directeur des opérations à la DGRE a affirmé avoir perdu le contrôle sur une partie de son équipe.


Rebondissement dans l’affaire Martinez Zogo. Au cœur de l’enquête en cours, le lieutenant-colonel, directeur des opérations à la DGRE, Justin Danwe, a affirmé avoir perdu le contrôle sur une partie de son équipe. Mais, dans une autre déposition, nous apprend le lanceur d’alerte Boris Bertolt, « Justin Danwe accuse le ministre de la Justice, Laurent Esso, d’avoir donné des instructions au téléphone à Jean Pierre Amougou Belinga, qui selon lui était présent pendant la torture de Martnez Zogo, d’achever le journaliste. La déposition manuscrite compte 7 pages ».

Quelques jours plus tard, Justin Danwe fait de nouvelles déclarations. Il cite indirectement le ministre des Finances, Louis Paul Motaze. C’était cours de la deuxième confrontation avec Jean Pierre Amougou Belinga.


Lors de la deuxième confrontation, Justin Danwe a confirmé qu’il connaissait Amougou Belinga « qu’il désigne depuis le début comme le commanditaire de l’enlèvement de Martinez Zogo ». Cette confrontation s’est déroulée en présence du commissaire du gouvernement.


Pour rappel, Martinez Zogo a été enlevé le 17 janvier 2023 devant la brigade de gendarmerie de Nkol-Nkondi, dans la banlieue de Yaoundé, par des inconnus. Son corps sans vie a été découvert cinq jours plus tard par les riverains à Ebogo III, une autre banlieue de la capitale camerounaise. Il a été déposé à la morgue de l’Hôpital central de Yaoundé. L’autopsie réalisée dans la foulée a révélé que le corps a subi de nombreux sévices.

0 commentaire

Comentarios


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page