reparation cuir au rabais
Gaine amincissante au rabais
4f9f54bbf2e2c15dc2056770bda069bf.jpg
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil
Votre masque à petit prix sur masquemali

CALIBRI CALIBRO ET MAX SENIOR IVOIRE ACCEPTENT DE RETOURNER SUR FACEBOOK...

En ma qualité de Pasteur de la République, j'ai engagé une vaste campagne de médiation et d'apaisement des cœurs au sein de la révolution camerounaise de la diaspora.


Car il faut bien comprendre qu'au-delà de tout ce qu'on voit et fait, pour libérer le Cameroun, il y a le volet spirituel.


Et il est un secret de polichinelle que le régime de Yaoundé utilise le spiritisme, la sorcellerie et l'ésotérisme pour zombifier les camerounais.


Il serait donc naïf de croire que le climat et le vent de division au sein de la révolution n'a pas pour origine les incantations des faux prophètes et sectaires du régime de Yaoundé.

Malheureusement pour eux, la révolution est une œuvre de justice sociale pour le bien des camerounais à savoir libérer le peuple camerounais de l'exploitation coloniale par l'usage des gouverneurs français à la peau noire.


J'ai à cet effet parler à plusieurs révolutionnaires qui m'ont promis l'apaisement.

Hier soir, je me suis entretenu avec Calibri Calibri et Max Senior Ivoire, deux des plus grands symboles et forces de cette révolution combattante.

Je leur ai dit qu'ils n'avaient pas à partir de Facebook, car c'est un puissant instrument de communication que Dieu a donné aux camerounais et les peuples opprimés interdits de médias publics pour se sensibiliser et se libérer.

Aussi que les coups qu'ils prennent sont aussi des sacrifices pour le pauvre peuple du Cameroun pour lequel ils se battent.


C' était très émouvant quand ils me racontaient ce qu'ils ont subi dans cette lutte.

Calibri Calibro et Max Senior Ivoire, m'ont promis qu'ils reviennent sans délai sur Facebook pour sensibiliser davantage notre peuple. Ils ont compris que lâcher la sensibilisation profite au statu quo et freine la lutte qui va à sa fin victorieuse.

Nous avons à cette occasion évoquer le grand sit in de la diaspora camerounaise qui aura lieu le 26 juin 2020 devant le siège de l'assemblée nationale française et qui sera le point de départ des grandes mobilisations de la diaspora pour demander à ces pays de respecter leurs engagements internationaux de démocratie vis à vis du Cameroun, notamment en France, la résolution du 18 Avril 2019 du parlement européen demandant au Cameroun dans le cadre des accords de Cotonou ACP- UE dont il est signataire, de faire adopter un système électoral consensuel avant la tenue de nouvelles élections.


Nous serons donc des milliers ce 26 juin 2020 devant les parlementaires français, pour demander à la France de faire appliquer, en sa qualité de membre influent du Conseil Européen, cette résolution du parlement européen. Ce n'est pas une faveur, mais un droit.

Soyez donc rassurés que la révolution est protégée par Dieu.

Aucune force des ténèbres ne détruira cette belle œuvre de justice et de bien pour le Cameroun.


Le diable a échoué. Seul Dieu est fort.

Par Christian Ntimbane Bomo Société Civile Critique Le Pasteur de la République.

originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
aurabais
Gaine amincissante
Gaine AuRabais
masque.png

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019