top of page

Cameroun : Jean-Bruno Tagne accuse Samuel Eto’o de «trahison»



Jean-Bruno Tagne a une dent extrêmement dur contre Samuel Eto’o et son exécutif à la Fecafoot.


Jean-Bruno Tagne est depuis quelques jours au Canada, suite à l’invitation des journalistes camerounais expatriés.


Mardi dernier, dans ce pays d’Amérique du Nord, Jean-Bruno Tagne a levé une fois encore le voile sur les raisons de sa rupture avec Samuel Eto’o Fils, dont il a par ailleurs été le directeur de campagne pendant l’élection de président de la Fecafoot en décembre 2011.

Il évoque la gestion calamiteuse de la Fecafoot par l’ancien capitaine des Lions Indomptables à qui il attribue d’ailleurs une dérive tyrannique.



«Je n’ai pas soutenu quelqu’un pour qu’il soit un tyran, un dictateur. Il doit accepter que telle chose n’est pas assez, telle chose l’est moins », a d’emblé indiqué Jean-Bruno Tagne.

Jean-Bruno Tagne explique que la ligne rouge a été franchie quand Eto’o et son équipe ont modifié les statuts pour prolonger son mandat de trois ans. « Je me suis dit : « là c’est trop fort pour moi. Je ne peux pas cautionner ça.


C’est contraire aux valeurs qui sont les miennes et que j’ai essayé de vendre quand nous étions dans cette équipe-là » , confie-t-il en faisant savoir qu’il avait proposé que la Fédération rende compte aux Camerounais de ce qu’elle fait.

Il cite l’exemple de la signature du contrat avec One All Sports dont il assure ne rien savoir. Il y plu grave selon lui. « Depuis que Samuel Eto’o est devenu président, il y a un certain nombre d’actes qui ont posés que je considère comme des actes de trahison par rapport à ce à quoi j’étais en droit de m’attendre ».

0 commentaire

Commentaires


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page