top of page

Cameroun - Maurice Kamto : Mes douleurs et mes peines, je les garde pour moi

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun Maurice Kamto qui dit garder ses douleurs et ses peines pour lui-même, rassure ses militants sur le fait, qu’ils arriveront avec leur combat.



Le vendredi 19 novembre 2021, Maurice Kamto a rencontré les militants de son parti politique le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) qui ont été récemment libérés par le Tribunal militaire de Bafoussam. Au cours de son échange avec ceux-ci, l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018, a fait des déclarations qui ont marqué ses interlocuteurs. Commentant lesdites déclarations, le premier vice-président de son parti Mamadou Mota a affirmé qu’il écrase ses adversaires. Et il est une source d’inspiration pour la jeunesse.

«Mes douleurs et mes peines, je les garde pour moi, parce que personne ne m´a imposé mon engagement. C´est pour cela que j´avance, confiant, parce que je sais où on va arriver, et on va y arriver», a-t-il confié à ses militants qui avaient été arrêtés dans le cadre des marches du MRC du 20 septembre 2021.


Soulignons que sur les 33 militants du MRC poursuivis par le tribunal militaire de Bafoussam, 20 ont été acquittés mardi dernier. Le président de leur parti a dit formulé le vœu, de voir en vie quand le changement arrivera, ceux qui les combattent aujourd’hui.


«Chaque jour, je formule les vœux que ceux qui nous broient avec la Machine de l’État soient vivants lorsque le changement va arriver. Pour qu’ils voient les merveilles d’un peuple rassemblé. Qu´ils voient les merveilles de l´amour entre les camerounais. L´amour d´un peuple qu´on veut diviser, fractionner, opposer les uns aux autres», a-t-il déclaré.



0 commentaire

Commentaires


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page