Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

Cameroun : Paul Biya maintient Mamadou Mota en prison

Quelques heures après l’annonce des remises de peines ordonnées par le président de la République Paul Biya, les militants du MRC s’interrogent sur le cas de leur vice-président Mamadou Mota. Ils sont nombreux à penser que Paul Biya a volontairement décidé de maintenir en prison leur leader en excluant certains détenus des bénéfices de son décret.



En effet l’article 4 du décret pris ce jour par Paul Biya ne concerne pas les détenus qui font l’objet d’une condamnation pour une infraction commise alors qu’ils étaient déjà en prison.


« Les dispositions de l'article 1er du présent décret sont inapplicables aux personnes en état d'évasion à la date de signature du présent décret, aux récidivistes, aux personnes détenues pour avoir été condamnées pour une infraction commise pendant qu'elles se trouveraient en détention », précise le décret.


Lire aussi: Me Michelle Ndoki : « Le ministre Paul Atanga Nji était venu me rencontrer à Douala pour m’intimider

Pour l’activiste Boris Bertolt, Paul Biya n’a pas l’intention de libérer Mamadou Mota. « Paul Biya maintient les prisonniers politiques du Mrc en détention et les prisonniers de l’opération Epervier. Il est clairement indiqué que le décret ne s’applique aux personnes accusées d’avoir commis des infractions lorsqu’ils étaient en déjà en détention. Or Mamadou Mota et autre sont encore détenus parce qu’ils sont accusés d’être impliqués dans la mutinerie de l’Année dernière à Kondengui. Ce qui n’est pas vrai », écrit-il.

Pour rappel, Mamaou Mota a été condamné à deux ans de prison pour « rébellion en groupe ». Le 22 juillet 2019 il se trouvait au milieu des prisonniers qui réclamaient de meilleures conditions de détention.


« A l'intérieur du pénitencier de Yaoundé, les détenus réclament l'amélioration de leurs conditions de détention. Ils veulent être jugés dans des délais raisonnables. Certains services de cette prison comme la bibliothèque sont alors incendiés, d'autres saccagés. Et sur une vidéo postée sur les réseaux sociaux, Mamadou Mota apparaît au milieu des manifestants, exigeant une meilleure ration alimentaire pour les prisonniers », relate nos confrères de RFI.

18 vues0 commentaire
originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019