Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

Entre Fonds solidaire de Biya et Cameroon Survival de Kamto, voici le meilleur choix

Depuis le lancement du programme Survie-Cameroon Survival-Initiative par le Pr. Maurice Kamto, des voix s’élèvent pour le dénoncer. Le Clou est venu de Mr. Paul Atanga Nji le ministre du président-Fantôme Paul Biya.


Il nous a sorti une lithanie de lois de l’âge de la pierre taillée pour expliquer pourquoi ces programmes doivent cesser et que seul le programme-de-don-magnanime-du-milliard-maigrichon du gouvernement-de-recherche-de-chauve-souris-de-gestion-cacophonique-et-chaotique doit être en place. Dès lors, nous devons nous opposer à cette intimidation et dire pourquoi pour des raisons historiques, éthiques et humanistes, nous faisons confiance au Professeur Kamto et non à ce gouvernement de Kleptomanes-incompétents.


Le Régime Biya et la collecte de fond au Cameroun


Des 38 ans de pouvoir de Paul Biya a la tête du Cameroun, notre pays a ete frappe par plusieurs catastrophes et calamites qui ont à chaque fois suscitées la générosité des camerounais et même des étrangers qui ont répondu présent par des aides massives. Toutes les fois, leurs gestions ont toujours ete désastreuses sans la moindre condamnation des forfaitures. Les exemples suivants sont les plus marquants.


Lire aussi: SCANDALE ET RÉVÉLATIONS VOICI COMMENT LE SERIAL FAIT TOUT POUR DÉTRUIRE LE MRC ET LE PR KAMTO

En Aout 1986, le Cameroun fut endeuillé par la catastrophe du Lac Nyos. La solidarité du monde entier se déferla sur le pays atteint par ce phénomène jamais apparu dans le monde. Le Ministre de l’Administration Territoriale de l’époque, un Certain Jean Marcel Mengueme fut chargé de gérer ses dons en nature et en argent. Quelques mois après, les dons avaient disparu et les survivants abandonnés à leurs propres sorts. Les gens dirent que le ministre avait Menguemise les dons.


En 1994, Pour assurer une participation plus qu’honorable du Cameroun a la coupe du monde Soccer World Cup qui eut lieu aux USA cette année-là, le régime de Mr Biya lança la fameuse opération Coup de Cœur. Porté par le souvenir de la fabuleuse épopée d’Italia 90, les camerounais, même les plus démunis, donnèrent qui 50fr, qui 100fr, qui 1000fr, qui 10.000fr ou encore 1.000.000fr. La collecte fut évaluée à 590 millions de francs CFA. Comment fut géré cet argent ? Question a 1 million de dollar. Car, le Ministre Augustinn Kontchou Kouemeni allias Zéro Mort nous dit plus tard que la valise contenant cette somme était perdue entre les aéroports de Douala, Paris et New York. Aller demander à Joseph Antoine Bell comment il fit pour récupérer ses primes de participation. Pour Mémoire, cette coupe du monde est à date celle dont le Cameroun a eu la plus pietre participation.


En 2019, pour faire diversion de la pression internationale sur la crise humanitaire tributaire a la guerre fratricide du NOSO, Le gouvernement a lancé une campagne de collecte de 13 milliards de francs pour venir en aide aux victimes de cette guerre. Mr Atanga Nji est charge de gérer ce fond. Au jour d’auhoud’ui qu’est-ce qui a changé sur la qualité de vie des sinistrés ? comment ces fonds ont ete utilisés ? Ceci relève d’un véritable mystère divin. Le constat que l’on fait est qu’il n’y a pas de camp de recasement pour les déplacés. Ils sont abandonnés à eux-mêmes se débrouillant comme ils peuvent. Ils sont le plus souvent exploités ou esclavagisés dans leur propre pays, souvent sexuellement, souvent dans les champs, les chantiers dans les maisons. Pour conclure, la gestion de ce fond est opaque, inefficace et sans effet.


L’incapacité du Régime Biya à Bien Gérer


Les trois exemples évoqués ci-dessus ont à chaque fois démontrer que les differents gouvernements de Mr Biya depuis 38 ans se sont toujours montrés inaptes à gérer les dons collectés pour faire face aux défis qu’ils devaient relever. De manière generale, l’on remarque plutôt que les dons ont toujours ete dilapidés et détournés. 


Comment pouvons-nous dans ce cas continuer à leur faire confiance ?  Que devons-nous faire pour prendre des mesures qui nous éviteront de mourir ?  Voilà les questions qui nous interpellant. Face à la mort, aucune loi ne peut nous redonner la vie. D’où d’autres questions : Afin de ne pas mourir, devons violer la loi ? Les lois sont-elles toujours justes ? Quel est la valeur éthique de la loi ?


L’Ethique et la Morale s’Imposent à la loi dans les Sociétés Justes

Durant la Deuxième guerre mondiale, des prêtres Catholiques Français, ont caché pour de longues périodes des populations juives pour qu’elles ne soient pas arrêtées par des Allemands pour les camps de concentrations dont la mort. C’étaient des actes illégaux. Mais des actes salutaires pour sauver des vies. Ils ont délibérément choisi de violer les lois nazies par humanisme pour aider ces populations menacées. Cet exemple indique que lorsque la loi est cruelle ou qu’elle ne sert pas les intérêts des hommes mais de ceux qui l’ont établi il faut la violer afin de rendre justice.


Ce principe est même le fondement de la lutte de l’émancipation civique. En effet, comme tous les exemples pris dans l’histoire de l’émancipation des peuples, les hommes doivent toujours s’opposer à l’ordre etabli lorsque celui-ci est érigé par un groupe au détriment d’un ou d’autres groupes. Deux cas historiques nous le rappellent ci bien.


Rosa Parks, dans les années 1955 viola la loi de discrimination raciale en Alabama, refusant de céder son siège a un blanc comme le prévoyait la loi. Ceci initia le mouvement de revendication des Noirs Américains. Le résultat fut la reforme faite par le président Lyndon B Johnson pour l’Affirmative Action Act. Sans cette loi de nombreux Camerounais qui vivent aujourd’hui aux Etats Unis n’auraient pas pu s’y installer. Barack Obama n’aurait jamais pu être élu président des USA.


Plus près de nous, Nelson Mandela bravât les interdictions des lois de l’apartheid pour dénoncer ce système injuste imposé aux noirs Sud-Africains alors considérés comme des sous hommes. Cela lui valut 27 ans de prison, mais il en triompha et après transforma l’Afrique du Sud en une société plus juste ou les lois respectent la morale, l’éthique et valorisent l’humanité.

Se fondant sur les enseignements ci-dessus et le passé des gouvernements respectifs de Mr. Biya pendant 38 ans, le constat suivant s’impose. Les lois évoquées par Mr. Atanga Nji ne peuvent être respectées dans le cas de lutte pour la survie du peuple Camerounais d’une part, et d’autre part, ces lois sont mauvaises, inadaptées et ne répondent pas aux exigences de l’heure. En plus, face a l’immoralité, l’irresponsabilité et la kleptomanie notoire du système Biya, les Camerounais ne peuvent pas et ne veulent pas continuer à faire des dons a ceux-là qui veulent toujours se remplir les poches une fois de plus au lieu d’aider la population qui est dans la détresse. Alors gonflons la tirelire de la Cameroon Survival Initiative et sauvons des vies au Cameroun.


Source: cameroonweb.com

originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019