Gaine amincissante au rabais

Football: Zinedine Zidane obtient un nouveau sursis au Real Madrid

Dans la tourmente ces dernières semaines et menacé après la défaite subie mardi en Ligue des champions à Donetsk, Zinedine Zidane peut souffler après la performance du Real Madrid ce samedi 5 décembre. Les Madrilènes l'ont emporté à l'extérieur contre le Séville FC (1-0). Un succès qui offre un peu de répit au coach.



L'histoire entre le Real Madrid et Zinedine Zidane se poursuit, au moins pour quelques jours, et sauf coup de théâtre hautement improbable. L'avenir du Français était donné incertain dans la presse espagnole ces derniers jours. Il était même conditionné, dans un premier temps, au résultat du match Séville FC-Real Madrid disputé au stade Ramon Sanchez Pizjuan en fin d'après-midi ce samedi.


Incapable de gagner ses trois derniers matches de Liga (deux défaites et un match nul), le champion d'Espagne a, en plus, subi une contre-performance extrêmement fâcheuse en Ligue des champions mardi, avec un revers à l'extérieur face au Shakhtar Donetsk (2-0). Une défaite qui met le Real en danger dans son objectif de rallier les 8es de finale de la compétition. Ne pas y parvenir serait une première dans son histoire.


C'est dans ce contexte lourd avec la menace d'une éviction planant au-dessus de sa tête que Zinedine Zidane a dirigé ce match crucial en Andalousie samedi, dans le cadre de la 12e journée de Liga. Le technicien le savait : en cas de défaite, sa position serait encore plus menacée.


Le grand rendez-vous est fixé au 9 décembre contre Mönchengladbach


Finalement, Zidane respire encore. Son équipe, bien que privée de son capitaine Sergio Ramos ainsi que d'Eden Hazard (blessés), s'est imposée contre le Séville FC (1-0). Une victoire obtenue grâce à un but contre son camp du gardien marocain Yassine Bounou, qui n'a pu capter une tentative non cadrée du jeune Vinicius Junior (55e).


Dans le jeu, le Real n'a pas été souverain, mais il a fait preuve de solidarité pour verrouiller ces trois points qui font du bien. La presse espagnole ne s'y trompe pas. Marca, l'un des deux principaux quotidiens sportifs de la capitale, assure ainsi que « Madrid répond toujours dans les situations extrêmes ». En octobre, Zinedine Zidane avait déjà senti la menace se rapprocher : déjà incapable de renverser Manchester City en Ligue des champions début août (8es de finale retour de l'édition 2019-2020), son Real venait aussi de perdre à domicile coup sur coup contre le modeste Cadix en Liga, et contre le Shakhtar Donetsk (déjà) en Ligue des champions. Dans ce moment tendu, le champion d'Espagne avait rebondi en allant chercher une victoire en forme de bouffée d'oxygène juste derrière sur le terrain de son rival, le FC Barcelone.


C'est donc la deuxième fois en quelques semaines que l'entraîneur Zinedine Zidane se retrouve sous la menace et sauve sa tête. Mais s'il lui permet de souffler un peu, le sursis obtenu ce samedi n'est que provisoire. Le rendez-vous le plus important est fixé au mercredi 9 décembre et à la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Le Real Madrid est actuellement 3e du groupe B avec 7 points, derrière le Shakhtar Donetsk (7 points aussi, mais les Ukrainiens ont l'avantage grâce à leurs deux victoires face au Real) et le leader, le Borussia Mönchengladbach (8 points). L'Inter Milan est 4e avec 5 points.


Dans cette dernière journée, tout le monde peut encore se qualifier... ou tout perdre. Pour continuer son second mandat à la tête du Real Madrid, Zidane a un objectif fixé : qualifier le club au stade Santiago-Bernabeu contre 'Gladbach. « C'est une victoire importante vis-à-vis du prochain match », a-t-il d'ailleurs déclaré à Séville, l'esprit déjà fixé à mercredi.


Source:rfi.fr


0 commentaire
originale.png
Gaine amincissante
Gaine AuRabais
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!