top of page

Mondial 2022 : Joseph Antoine Bell se dresse contre Samuel Eto’o



Joseph Antoine Bell pense que le Cameroun a déjà remporté la coupe du monde des déclarations.


Le président de la Fédération camerounaise de football a levé la barre très haute. Samuel Eto’o a donné des pronostics très surprenants pour la Coupe du monde 2022. L’ex goléador a assuré que le pays des Lions indomptables sera champion du monde, lors d’une finale disputée contre le Maroc.

Malheureusement, le Cameroun a fait une entrée manquée lors de son premier match contre la suisse. Les poulains de Rigobert Song se sont inclinés (0-1), compromettant leur chance pour passer en huitième de finale.



Ils se mettent à chanter qu’on va gagner la Coupe du monde


Joseph Antoine Bell a analysé les chances du Cameroun. L’ancien gardien de l’Olympique de Marseille pense que Samuel Eto’o veut vendre du vent aux camerounais.

Le vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 1984 et en 1988, en veut aussi à Vincent Aboubakar, pour avoir sous-estimé le Brésil, prochain adversaire du Cameroun, présenté pourtant comme un candidat sérieux au titre mondial.


«C’est peut-être une nouvelle manière pour les petits pour qu’on parle d’eux, ils auront gagné la coupe du monde des déclarations… ils se mettent à chanter qu’on va gagner la Coupe du monde, ils sont totalement à côté de la plaque. Le Brésil n’a pas annoncé qu’il allait la gagner. Aboubakar n’a pas abordé la Coupe d’Afrique des nations en annonçant qu’il allait la gagner, et il ne s’agissait que de la CAN. Il s’est brusquement fait piquer par un virus du désert… Ce n’est pas sérieux, j’ai pitié pour les joueurs… le foot se termine sur le terrain, comme il n’y a qu’un seul vainqueur, cela se terminera par la faute des footballeurs pour 31 équipes. Quand ils ne l’auront pas gagnée, à la fin, ce sera à cause d’un gardien, d’un défenseur qui a été lent, d’un attaquant qui a manqué un but… Attention ! Je suis évidemment supporter du Cameroun, mais il faut être lucide et revenir à la réalité, pas aux slogans ni aux incantations», a fustigé Joseph Antoine Bel, interrogé par l’Agence France-Presse.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page