top of page

Urgent : Cabral Libii s'annonce au prochain gouvernement

Cabral Libii aurait eu une proposition de poste. Il promet ne pas trahir ses militants et il réitère son engagement à l'occasion des 2 ans de son parti.


C'est le président du PCRN qui a fait cette révélation sur son compte Twitter hier jeudi, à l'occasion de l'anniversaire de son parti politique.


'Si une entité politique m’appelle pour me proposer un poste, ça veut dire que ce que nous faisons a un impact...Engagez-vous, je ne trahirai jamais toute la dynamique que nous avons mise en place parce qu’on nous fait miroiter des postes', écrit Cabral Libii.


Cette déclaration de Cabral Libii est faite dans le cadre de la célébration du deuxième anniversaire de son parti politique. Hier mardi 11 mai 2021 en effet, le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) soufflait sa deuxième bougie.


Fondé par Robert Kona, le parti est devenu depuis les législatives de l'année dernière, une véritable force politique qui siège à l'Assemblée nationale et qui compte plusieurs conseillers municipaux à travers tout le Cameroun.


Le fondateur du parti a d'ailleurs dans une récente interview dit comment il a fait la rencontre de Cabral Libii et comment ce dernier a été porté à la tête du parti.


'C’est à la suite de sa déception après l’élection présidentielle d’octobre 2018. Il n’avait pas pu avoir de consensus continu avec le parti Univers. Il y a donc eu divorce entre lui et ce parti qui l’avait investi à l’élection présidentielle. Il avait un de ses militants à Ngaoundéré, dans l’Adamaoua, qui avait bien tenu la présidentielle. Il lui a demandé s’il peut y avoir un important parti dans le Grand Nord avec lequel il peut s’entendre.


Ce dernier, Boubakari Massardine, le fils du SG du PCRN, lui a dit que son papa était secrétaire national d’un parti légalisé et que le président national est de surcroît son ami intime. C’est alors qu’il lui a demandé s’il peut demander notre avis et permettre que nous puissions nous communiquer nos numéros de téléphone. Ce qui a été fait. Compte tenu de nos entretiens, il m’a donc demandé de lui envoyer les statuts et le règlement intérieur du parti.


Ce que j’ai pris le soin de lui faire parvenir par WhatsApp. Après avoir pris connaissance, il m’a demandé s’il peut prendre contact avec le ministre de l’Administration territoriale à propos. Je lui ai donné mon feu vert. Je lui ai indiqué que c’est à cause du manque de moyens que je n’arrive pas à faire vraiment fonctionner le parti. Il m’a demandé si je peux lui permettre qu’on s’associe pour que je lui passe la tête du parti. J’ai dit bien volontiers, puisque c’est un parti des Camerounais, je n’ai aucun désir de le confisquer. C’est alors que nous avons eu à tenir le congrès restreint dans l’arrondissement de Guidiguis, département du Mayo-Kani à l’Extrême-Nord, samedi 11 mai 2019.


C’est au cours de ce congrès restreint qu’il a été porté aux fonctions de président national actif de notre parti, je suis statutairement descendu président d’honneur. Tous trois responsables à la création du parti, nous avons été remplacés par des nouveaux. Cabral m’a remplacé à la tête du parti, le premier fils du premier secrétaire a remplacé papa et la trésorière générale, une anglophone', a déclaré Robert Kona.



0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page