Accointance avec le RDPC : « La trahison, la roublardise et le double jeu… »