reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

Maurice Kamto: Si je tombe demain, reprenez le flambeau et poursuivez la lutte

Lors de son meeting à la Place de la République, à Paris, Maurice a accordé de longues minutes à la cause  de son engagement politique.


Avec ses militants, Maurice Kamto entend ainsi mener le combat jusqu’à la victoire finale. D’ailleurs, il engage ses militants à poursuivre le combat même à son absence.



La cause


Pour le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, pour la continuité de la lutte, il est important de connaître la cause.

« Il faut connaître la cause. Pourquoi nous sommes debout. Sinon la lutte va s’arrêter à un individu », a-t-il indiqué.


Par ailleurs, Maurice Kamto faisant référence au cas où il viendrait à mourir, demande à ses partisans de poursuivre de reprendre le flambeau et de poursuivre le combat.

« Si je tombe demain, parce que cela peut arriver, ne faites pas des queues interminables pour déposer des bouquets de fleurs sur ma tombe, reprenez le flambeau et poursuivez la lutte jusqu’à ce que cela aboutisse à une victoire. C’est cela la cause.  Il faut qu’ils comprennent que cela ne s’arrête pas à un individu et que nous n’abandonnerons jamais. Il faut qu’ils soient persuadés que nous n’abandonnerons jamais. C’est notre pays », a expliqué Maurice Kamto.



Pour le président du Mrc, les fruits du combat bénéficieront en fait aux enfants et petits-enfants du Cameroun. Maurice Kamto assure ne pas vouloir en effet léguer à la jeunesse camerounaise les sombres années de la dictature.


« Nombreux de nos parents on payé le prix fort pendant les années sombres de la dictature. Nous pensions que c’était terminé et on nous ramène cela. Nous n’accepterons pas cela. Je ne veux pas léguer cela à mes enfants ni à mes petits-enfants Je ne veux pas léguer cela à la jeunesse camerounaise », dit-il.




2 vues
originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019