Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

Pour Wilfried Ekanga, Paul Atanga Nji est le “ministre de la menace et du banditisme politique”

L’analyste politique vient de publier une sortie épistolaire au sujet du point de presse donné par le ministre Atanga Nji, qui a accusé certains Ong et médias d’avoir perçu plus de 5 milliards de Fcfa, pour déstabiliser le Cameroun.

Wilfried Ekanga n’a pas laissé passer la récente sortie du ministre de l’Administration territoriale (Minat) Paul Atanga Nji. Dans sa publication postée sur sa page Facebook le 10 mars 2020, le militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), indique que Paul Atanga Nji est le ministre de la menace et du banditisme politique. Il souligne que son mode de gouvernance n’est basée que sur l‘intimidation et la violence policière.


Atanga Nji veut plaire à Biya


Wilfried Ekanga qui indique que le Minat est un repris de justice, affirme qu’il entraîne chaque jour le Cameroun dans un marécage d’intimidations et de violence policière.  Tout en rappelant que c’est Paul Biya qui a placé Atanga Nji à la tête du département ministériel de l’Administration territoriale, il indique que celui-ci ne cherche qu’à plaire au Président qui l‘a nommé.


«…dans sa grande « sagesse », Paul Biya, le meilleur de tous les PPP ( Président sous Pression Paternaliste ), a cru bon de mettre un homme-pitbull à la tête d’un ministère aussi important que l’administration territoriale. Et de fait, le pitbull s’est cru (à tort) dans une cage de brebis où il pouvait mordre impunément qui il veut. Car il ne possède aucune éthique, aucun savoir-vivre, aucune éducation humaniste, et aucun sens de la mesure. Uniquement animé par le désir bestial de plaire à celui qui l’a sorti de l’escroquerie de quartier pour l’escroquerie ministérielle», peut-on lire dans la publication de Wilfried Ekanga.


Le patriotisme selon Atanga Nji


En revenant sur les menaces faites sur les médias comme Equinoxe tv, parce qu’étant indexés au même titre que les Ong, comme des organes qui veulent déstabiliser le pays, Wilfried Ekanga précise que dans la République du Minat, le patriotisme signifie faire allégeance à Paul Biya.


«Dans ce pays devenu fou, c’est toujours amusant de voir comment certains arrivent sans rire à se croire plus Camerounais que d’autres. Ces gens dont on a javellisé le cerveau pour qu’ils ne pensent plus de manière rationnelle : ce sont les partisans du « Rentrez chez vous » ; ceux qui vous disent « Tente encore de venir ici au Cameroun »; ceux qui, parce qu’ils aiment Paul Biya et sa cohorte de Malfrats en cravate, se disent qu’ils aiment le Cameroun, car dans leurs petits esprits, Paul Biya et sa cohorte sont le Cameroun ; ceux qui, parce qu’ils sont ministres, pensent que la loi ne s’applique pas à eux et s’auto proclament « républicains » malgré leurs diableries quotidiennes», a écrit le militant du Mrc.


19 vues0 commentaire
originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019